Archives du mot-clef urbain



Participation du secteur privé à la gestion des services des eaux : tendances récentes et débats dans les pays en voie de développement

Ces deux dernières décennies, la participation du secteur privé a été l’une des questions les plus controversées de la gestion des réseaux urbains de l’eau dans les pays en voie de développement. Cet article s’intéresse aux tendances récentes sur cette question, et présente de façon synthétique des éléments qui semblent montrer que le modèle le plus courant – des compagnies multinationales, engagées dans des contrats de délégation de service public à long terme – a connu un repli stratégique. L’analyse expose brièvement la réorientation stratégique du secteur privé, et suit l’évolution subséquente des doctrines et débats concernant la gestion privée ou publique de l’approvisionnement en eau. En guise de conclusion, l’article suggère la nécessité d’élargir nos conceptions de la gouvernance pour prendre en compte les questions du pouvoir et des politiques dans le contexte d’une citoyenneté urbaine. Mots-clés : eau, privatisation, urbain, gouvernance, développement.

Le Droit à la ville de Henri Lefebvre : quel héritage politique et scientifique ?

En mars 1968, Le Droit à la ville de Henri Lefebvre paraît. Il provoque une prise de conscience dans l’histoire des idées sur la perception de la ville comme enjeu de société. Il annonce l’arrivée d’une nouvelle réalité, l’urbain, la fin de la ville industrielle et son éclatement en périphéries et banlieues. Cet article montre les prolongements et la modernité des thèses de Lefebvre : ses notions ont été largement reprises, tant au niveau national qu’international, par des praticiens de la politique de la ville et des sociologues de l’urbain, confirmant ses intuitions et ses craintes. Ce livre, par sa démarche, a également favorisé une progression dans l’appropriation de la ville et il laisse des pistes aidant à la compréhension de l’urbain aujourd’hui. La place de ce droit à la ville est une question plus que jamais d’actualité.

Développement durable : discours consensuel et pratiques discordantes. Montpellier et Nîmes

Cet article propose d’interroger, à travers l’exemple des agglomérations de Montpellier et de Nîmes en Languedoc-Roussillon, les adaptations et les décalages existant entre les discours, parfois injonctifs, prônant l’application des principes souvent peu explicités du développement durable dans le champ urbain, et les pratiques des acteurs des collectivités territoriales à différentes échelles, au cours des années 1990- 2000. Il met en évidence l’écart entre les consensus sur les objectifs – désormais inscrits dans les documents de planification et d’aménagement, particulièrement en matière de maîtrise de l’étalement urbain dans une région soumise à une forte pression foncière due à l’attractivité – et les freins à la mise en oeuvre, à partir d’entretiens et d’observations de terrain.