Archives du mot-clef diversité sociale



Mobilités et pratiques de loisirs des étudiants débutants. Le cas de l’Université de Créteil

Cet article interroge les mobilités et les pratiques de loisirs des étudiants de première année de licence de lettres, langues et sciences humaines de l’Université Paris-Est Créteil, en les confrontant à celles des étudiants de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. L’analyse se focalise sur les dissemblances et les points communs des pratiques de loisirs d’étudiants très hétérogènes d’un point de vue social et scolaire. Les étudiants enquêtés sont fortement dépendants de leurs parents. Ils s’avèrent cependant très autonomes en termes de mobilités et grands utilisateurs des transports en commun. Ces étudiants, qui pour beaucoup sont issus des classes populaires, construisent des pratiques de loisirs diversifiées.

Gentrification : un « concept » à déconstruire

La gentrification désigne le processus par lequel la classe moyenne s’approprie les quartiers centraux des villes dans une logique de l’entre-soi. En fait, les contextes urbains sont très différents ; les trajectoires résidentielles des entrants ou des sortants sont diverses ; les catégories populaires et moyennes concernées ne sont pas homogènes et ont évolué dans le temps.
La gentrification n’est pas le seul processus de localisation des catégories moyennes et se distingue de la création de nouveaux quartiers urbains qui attirent une population aisée sur d’anciens espaces industriels ou portuaires, ou encore des effets de filtrage de population qui découlent de l’augmentation des prix immobiliers dans les grandes villes.
L’« entre soi » est plus souvent une conséquence qu’un choix. Il rassemble les consommateurs des mêmes styles de vie ou « modes d’occupation », plus que les membres d’un groupe social.
L’opérationnalité de la notion de gentrification est donc très limitée.