Imprimer

N° 156 – 157 (1-2/2014) : Où est passé le peuple ?

 

 

La question posée par ce dossier est double. D’un côté, il s’agit de se demander où et comment vivent les classes populaires aujourd’hui, dans un contexte où « le droit à la ville est de plus en plus exclusif et donc excluant » (D. Harvey). D’un autre côté, elle interroge la recherche urbaine, qui a tendance à passer sous silence les classes populaires ou à les réduire à certains quartiers de banlieue, eux-mêmes réduits à la seule question de la violence urbaine. Ce dossier contribue à combler ce manque ; il réinvestit l’analyse des rapports à l’espace des classes populaires, en tenant compte de la complexité des formes de domination qui les produisent.

I. Où est passé le peuple ?

 

II. Hors dossier

 

III. Controverses

 

IV. Notes de lecture

Compte rendu thématique

Anne Clerval, « Rapports sociaux de race et racialisation de la ville »

  • Didier Fassin et Éric Fassin (sous la dir. de), De la question sociale à la question raciale ? Représenter la société français
  • Félix Boggio Éwanjé-Épée et Stella Magliani-Belkacem (coord.), Race et capitalisme

Recensions d’ouvrages

  • Charlotte Vorms, Bâtisseurs de banlieue à Madrid : le quartier de La Prosperidad (1860-1936)
  • Agnès Deboulet et Michèle Jolé (sous la dir. de), Les mondes urbains. Le parcours engagé de Françoise Navez-Bouchanine
  • Françoise Choay, Le patrimoine en questions. Anthologie pour un combat
  • Jean-Louis Violeau, Les architectes et mai 81
  • Philippe Hamman, Sociologie des espaces-frontières. Les relations transfrontalières autour des frontières françaises de l’Est.

 

 

 


Imprimer