Imprimer

N° 154 : Minorités, métropoles, mondialisations

 

Le concept de minorité a d’abord désigné les migrants pauvres qui arrivent dans une ville qui les accueille bien mal. Ils se regroupent et ils sont pris dans la tension entre la fidélité à leurs origines et l’adaptation à la société d’accueil. Avec la mondiaLe concept de minorité a d’abord désigné les migrants pauvres qui arrivent dans une ville qui les accueille bien mal. Ils se regroupent et ils sont pris dans la tension entre la fidélité à leurs origines et l’adaptation à la société d’accueil. Avec la mondialisation, ce concept s’est élargi. Dans les métropoles du Nord et du Sud, il s’applique aussi à des migrants aisés, aux homosexuels, etc. Ce dossier analyse la structuration de minorités, anciennes et nouvelles, en Europe, en Asie et en Amérique latine. lisation, ce concept s’est élargi. Dans les métropoles du Nord et du Sud, il s’applique aussi à des migrants aisés, aux homosexuels, etc. Ce dossier analyse la structuration de minorités, anciennes et nouvelles, en Europe, en Asie et en Amérique.

I. Minorités, métropoles, mondialisations

 

II. Hors dossIer

 

III. Notes de lecture

Compte rendu thématique

Alain bourdin, « Le Grand Paris fait-il débat ?»

  • Pierre Veltz, Paris, France, Monde. Repenser l’économie par le territoire
  • Jean-Pierre Orfeuil et Marc Wiel Grand Paris. Sortir des illusions, approfondir les ambitions
  • Emre Korsu, Marie-Hélène Massot et Jean-Pierre Orfeuil, La ville cohérente. Penser autrement la proximité

Recensions d’ouvrages

  • David Harvey, Paris, capitale de la modernité
  • Alain Musset, Le syndrome de Babylone. Géofictions de l’apocalypse
  • Hélène Hatzfeld, Les légitimités ordinaires. Au nom de quoi devrions-nous nous taire ?
  • Rachid Ben Bella, Sylvain Érambert, Riadh Lakhéchène, Alexandre Philibert, Joseph Ponthus, Nous... la cité.
    « On est partis de rien et on a fait un livre. ».

 

 

 


Imprimer