Imprimer

N° 139 : Usages et régulation des eaux urbaines

 

Le développement économique et l’urbanisation mondiale ont conduit à multiplier les usages de l’eau ; depuis une quinzaine d’années, elle fait l’objet d’un débat médiatique qui ne contribue guère à clarifier les différents enjeux de régulation de ses usages, en confondant l’eau dans la nature, une ressource naturelle renouvelable, et l’eau « de la ville », le service public d’eau potable (et d’assainissement).
Ce numéro pose la question des rapports réciproques entre les activités, usages, pratiques sociales et métabolismes urbains de l’eau, d’une part, et les régulations sociales, économiques et politiques des cycles hydrologiques d’autre part. Il est centré sur l’eau urbaine : des services publics, jusqu’au rapport complexe des villes avec la ressource en eau.

I. USAGES ET RÉGULATIONS DES EAUX URBAINES

 

II – HORS DOSSIER

 

III. NOTES DE LECTURES

Compte rendu thématique

Bernard Barraqué, « Deux livres sur l’eau… à partager »

  • David Aubin, L’eau en partage. L’activation des règles dans les rivalités d’usages en Belgique et en Suisse
  • Maryvonne Bodiguel (sous la dir. de), Gouvernance et partage de l’eau. Le bassin-versant de Grand-Lieu
Recensions d'ouvrages
  • Julien Damon (sous la dir. de), Vivre en Ville, Observatoire mondial des modes de vie urbains
  • Jean-Yves Boulin, Villes et politiques temporelles
  • Isabelle Berry-Chikhaoui, Agnès Deboulet et Laurence Roulleau-Berger (sous la dir. de), Villes internationales. Entre tensions et réactions des habitants
  • Philippe Panerai, Paris Métropole. Formes et échelles du Grand-Paris
  • Guy Di Méo et Pascal Buléon, L’espace social – lecture géographique des sociétés
  • Martin Vanier (sous la dir. de), Territoires, territorialité, territorialisation. Controverses et perspectives
  • Jean-Pierre Lefebvre, Faut-il brûler les HLM ? De l’urbanisation libérale à la ville solidaire

 

 

 


Imprimer