Imprimer

Parutions 2009

 

 

 

N° 136-137 : Formation, emploi, territoires

Dans différents pays européens, le territoire est aujourd’hui le cadre privilégié de l’action publique dans les domaines de la formation et de l’emploi. C’est aussi au sein de territoires bien définis que se réalise au concret la rencontre de l’offre et de la demande de formations et d’emplois. Envisagés au prisme du territoire, les mécanismes de gouvernance ou de régulation des échanges entre formation et emploi révèlent des enjeux nouveaux. Les analyses rassemblées ici montrent que de nouvelles inégalités, réseaux, concurrences, mais aussi de nouveaux leviers, coopérations, articulations des espaces sociaux émergent grâce au mouvement contemporain de territorialisation des relations entre formation et emploi.

Éditiorial. Formation, emploi, territoires

Christian AZAÏS et Olivier GIRAUD

Gouvernances territoriales et émergence d’une politique du rapport salarial

Olivier MÉRIAUX et Éric VERDIER

Proximité et relation emploi-formation : au carrefour des disciplines

Maïten BEL et Thierry BERTHET

L’accès des jeunes à l’emploi : les trois dimensions de la régulation territoriale

Olivier GIRAUD

Les enjeux de la relation formation-emploi en Italie : la place du travail et des territoires

Christian AZAÏS

L’ascendance familiale et son inscription dans l’analyse territoriale de la relation formation-emploi

Bruno BERENGUEL et Bernard HILLAU

La formation : réponse aux défis économiques et sociaux des métropoles ouesteuropéennes ? Le cas bruxellois

Gilles VAN HAMME

La formation à l’épreuve de la désindustrialisation : une question de genre et de classe ?

Elisabetta PERNIGOTTI

Villes et régions en concurrence pour comprendre l’offre de formations universitaires ? (France)

Myriam BARON

L’innovation dans les sports de nature : l’irruption de nouvelles activités dans unestation de sports d’hiver

Yohann RECH, Jean-Pierre MOUNET et Marika BRIOT

Nouveaux habitats urbains dans des villes moyennes paulistes – Brésil

Maria Encarnação BELTRÃO SPOSITO

Pratiques linguistiques et parcours migratoires : une articulation complexe

Alexandra FILHON et France GUÉRIN-PACE

Région métropole ou impérialisme parisien ?

Jean-Pierre GARNIER

Lettre à Didier ou le Grand Paris vu de Montreuil

Jean-Pierre LÉVY

La métropole parisienne : une maladie orpheline ?

Laurent DAVEZIES

important

 

I. FORMATION, EMPLOI, TERRITOIRES

 

II – HORS DOSSIER

 

III. CONTROVERSES

 

IV. NOTES DE LECTURES

Compte rendu thématique

Philippe Hamman, « Les politiques locales françaises au défi des changements d’échelles de l’action publique »

  • Alain Faure, Jean-Philippe Leresche, Pierre Muller et Stéphane Nahrath (sous la dir. de), Action publique et changements d’échelles : les nouvelles focales du politique
  • Alain Faure et Emmanuel Négrier (sous la dir. de), Les politiques publiques à l’épreuve de l’action locale. Critiques de la territorialisation
Recensions d'ouvrages
  • Sylvie Tissot, L’État et les quartiers. Genèse d’une catégorie de l’action publique.
  • Jean-Yves Authier, Marie-Hélène Bacqué et France Guérin-Pace (sous la dir. de), Le quartier. Enjeux scientifiques, actions politiques et pratiques sociales
  • Marcel Roncayolo, Territoires en partage. Nanterre, Seine-Arche : en recherche d’identité(s)
  • Roselyne de Villanova (sous la dir. de), Conjuguer la ville. Architecture, anthropologie, pédagogie.
  • Filomena Silvano, Antropologia do Espaço. Uma introducão (Anthropologie de l’espace. Une introduction)
  • Allessi Dell’Umbria, Histoire universelle de Marseille. De l’an mil à l’an deux mille
 

N° 138 : Ouvertures sur les frontières

Quelles sont aujourd’hui, à l’heure de la mondialisation, les « réalités » des frontières étatiques et des espaces frontaliers ? La globalisation des échanges commerciaux et culturels marque-t-elle la fin de ces frontières ? Assiste-t-on plus largement, dans un contexte caractérisé par une plus grande « fluidité » des ensembles sociaux, à un délitement de la notion de frontière ? La séparation entre la sphère professionnelle et la sphère privée, par exemple, fait-elle encore sens pour les individus ? De l’Amérique Latine au quartier de la Défense, en passant par Tanger, Naples et la métropole de Luxembourg, les contributions réunies dans ce numéro proposent différentes ouvertures sur les frontières dans le monde actuel.
 

I. OUVERTURES SUR LES FRONTIÈRES

 

II – HORS DOSSIER

 

III. NOTES DE LECTURES

Compte rendu thématique

Jean-Yves Authier, Viviane Claude et Jean-Pierre Garnier, « Trois figures des frontières »

  • Eyal Weizman, Hollow land Israel’s architecture of occupation
  • Eyal Weizman, À travers les murs. L’architecture de la nouvelle guerre urbaine
  • Magali Boumaza et Philippe Hamman (sous la dir. de), Sociologie des mouvements de précaires. Espaces mobilisés et répertoires d’action
  • Frontières. Images de vies entre les lignes. Ouvrage publié à l’occasion de l’exposition « Frontières » au Muséum de Lyon en 2006 et au Centre de culture contemporaine à Barcelone en 2007. Conseillers scientifiques Michel Foucher et Henri Dorion
Recensions d'ouvrages
  • David Harvey, Géographie de la domination,
  • Pierre-Arnaud Barthel, Tunis en projet(s). La fabrique d’une métropole au bord de l’eau.
  • Benjamin Moignard, L’école et la rue : fabriques de délinquance.
  • Judith Hayem, La figure ouvrière en Afrique du Sud.
  • Catherine Bernié-Boissard, Des mots qui font la ville
  • Hélène Frouard, Du coron au HLM : patronat et logement social (1894-1953)
  • Marie Cartier, Isabelle Coutant, Olivier Masclet et Yasmine Siblot, La France des « petits-moyens ». Enquête sur la banlieue pavillonnaire
  • Agnès Deboulet, Rainier Hoddé et André Sauvage (sous la dir. de), La critique architecturale. Questions – frontières – desseins
 

N° 139 : Usages et régulation des eaux urbaines

Le développement économique et l’urbanisation mondiale ont conduit à multiplier les usages de l’eau ; depuis une quinzaine d’années, elle fait l’objet d’un débat médiatique qui ne contribue guère à clarifier les différents enjeux de régulation de ses usages, en confondant l’eau dans la nature, une ressource naturelle renouvelable, et l’eau « de la ville », le service public d’eau potable (et d’assainissement). Ce numéro pose la question des rapports réciproques entre les activités, usages, pratiques sociales et métabolismes urbains de l’eau, d’une part, et les régulations sociales, économiques et politiques des cycles hydrologiques d’autre part. Il est centré sur l’eau urbaine : des services publics, jusqu’au rapport complexe des villes avec la ressource en eau.
 

I. USAGES ET RÉGULATIONS DES EAUX URBAINES

 

II – HORS DOSSIER

 

III. NOTES DE LECTURES

Compte rendu thématique

Bernard Barraqué, « Deux livres sur l’eau… à partager »

  • David Aubin, L’eau en partage. L’activation des règles dans les rivalités d’usages en Belgique et en Suisse
  • Maryvonne Bodiguel (sous la dir. de), Gouvernance et partage de l’eau. Le bassin-versant de Grand-Lieu
Recensions d'ouvrages
  • Julien Damon (sous la dir. de), Vivre en Ville, Observatoire mondial des modes de vie urbains
  • Jean-Yves Boulin, Villes et politiques temporelles
  • Isabelle Berry-Chikhaoui, Agnès Deboulet et Laurence Roulleau-Berger (sous la dir. de), Villes internationales. Entre tensions et réactions des habitants
  • Philippe Panerai, Paris Métropole. Formes et échelles du Grand-Paris
  • Guy Di Méo et Pascal Buléon, L’espace social – lecture géographique des sociétés
  • Martin Vanier (sous la dir. de), Territoires, territorialité, territorialisation. Controverses et perspectives
  • Jean-Pierre Lefebvre, Faut-il brûler les HLM ? De l’urbanisation libérale à la ville solidaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Imprimer