Imprimer

N° 135 : Le consommateur ambulant

 

Quelles relations la notion de consommateur entretient-elle avec celles de client, de chaland, de passant ou de voyageur ? En observant la consommation là où on regarde habituellement la mobilité, ou inversement, on peut renouveler la perspective sur les transformations de la vie urbaine contemporaine, dans une variété de pays et de situations. Ainsi, nous suivrons l’apparition des aménagements qui ont permis la circulation à l’intérieur des magasins, l’évolution des espaces de déambulation et des pôles d’échange, ou les stratégies des vendeurs à la sauvette comme celles des grandes firmes pour vendre leurs produits dans le flux des passants.

I. LE CONSOMMATEUR AMBULANT

 

II – HORS DOSSIER

 

III. NOTES DE LECTURES

Recensions d'ouvrages
  • John Cross et Alfonso Morales (sous la dir. de), Street Entrepreneurs. People, Place and Politics in Local and Global Perspective
  • Damien Vanneste, Night-shops. Pratiques et insertions économiques au coeur du commerce ethnique
  • Brice Gruet, La rue à Rome, miroir de la ville. Entre l’émotion et la norme
  • Marion Segaud, Anthropologie de l’espace. Habiter, fonder, distribuer, transformer ?
  • Nadir Boumaza et al. Villes réelles, villes projetées. Villes maghrébines en fabrication
  • Patrick Le Galès, Le retour des villes européennes. Sociétés urbaines, mondialisation, gouvernement, gouvernance.
  • Georg Simmel, Les grandes villes et la vie de l’esprit

 

 

 


Imprimer