Imprimer

N° 132-133 : La gentrification urbaine

 

Depuis longtemps déjà, les centres ou péri-centres urbains et leurs mutations ont été objets d’attention de la part des sciences sociales anglo-saxonnes. La notion de gentrification a ainsi été forgée pour désigner un processus d’embourgeoisement particulier qui avait tendance à marquer les villes de ces pays. Depuis peu, des auteurs francophones s’en sont emparés et interrogent à travers son prisme des cas très divers de villes européennes (Paris, Berlin, Zurich, Sheffield, Roubaix, etc.) et nord-américaines (San Francisco).

I. LA GENTRIFICATION URBAINE

 

II – HORS DOSSIER

 

III. NOTES DE LECTURES

Recensions d'ouvrages
  • Alain Faure et Claire Lévy-Vroelant, Une chambre en ville. Hôtels meublés et garnis à Paris, 1860-1990
  • Annie Fourcaut, Emmanuel Bellanger et Mathieu Flonneau (sous la dir. de), Paris/banlieues, conflits et solidarités. Historiographie, anthologie, chronologie, 1788-2006
  • Jay Rowell, Le totalitarisme au concret. Les politiques du logement en RDA
  • Licia Valladares, La favela d’un siècle à l’autre. Mythe d’origine, discours scientifiques et représentations virtuelles.
  • Benoît Duteurtre, La Cité heureuse
  • Lionel Arnaud, Christian Le Bart et Romain Pasquier (sous la dir. de), Idéologies et action publique territoriale. La politique change-t-elle encore les politiques ?
  • Emmanuelle Santelli, Grandir en banlieue.
  • Thierry Coanus, Jean-François Pérouse (sous la dir. de), Villes et risques. Regards croisés sur quelques cités « en danger »
  • « Formes et pratiques de l’activité de recherche », Lieux communs. Les cahiers du LAUA, n° 10

 

 

 


Imprimer