Imprimer

N° 123 : Ville action « citoyenne » et débat public

 

Le désengagement de l’Etat s’accompagne d’un discours valorisant le citoyen. On y a d’abord vu une rhétorique conservatrice (Thatcher, Chirac), mais elle a été reprise par les sociaux-démocrates au pouvoir (Blair, Schröder). Le citoyen reçoit l’injonction de participer au débat public (la loi française sur la démocratie de proximité) et de s’impliquer dans des initiatives locales, notamment pour résoudre les problèmes sociaux. Dans la pratique, où en est la participation des citoyens, dans le double registre de la décision et de l’action? Espaces et Sociétés présente un bilan des actions engagées et des conceptualisations utilisées.

I. VILLE ACTION « CITOYENNE » ET DÉBAT PUBLIC

 

II – HORS DOSSIER

 

III. NOTES DE LECTURES

Compte rendu thématique

Maurice Blanc, « Participation et démocratie »

Recensions d'ouvrages
  • Taoufik Souami, Réponse de l’auteur à la note de lecture de Maurice Blanc paru dans Espaces et Sociétés n° 122 et concernant l’ouvrage Aménageurs de villes et territoires d’habitants. Un siècle dans le Sud algérien
  • Romain Pasquier, La capacité politique des régions. Une comparaison France/Espagne
  • Marie Charvet, Les fortifications de Paris. De l’hygiénisme à l’urbanisme, 1880-1919
  • Éric Maurin, Le Ghetto français. Enquête sur le séparatisme social

 

 

 


Imprimer