Imprimer

N°166 : Espaces scolaires et éducatifs



La réforme des rythmes à l’école : une appropriation socialement différenciée des activités culturelles

par Julien Netter

Un des objectifs de la réforme des rythmes scolaires en France est de permettre à tous les écoliers d’accéder à des activités culturelles favorables aux apprentissages. Avec l’importance nouvelle dévolue aux animateurs et intervenants, l’école est désormais un espace qui réunit enjeux scolaires et éducatifs, échelon national et local. Cette unité de lieu masque cependant des fractures entre des logiques hétérogènes difficiles à concilier. Certains élèves parviennent à passer outre ces fractures et à s’approprier les différents contenus dans le sens des attentes de l’école. Pour d’autres, plus fragiles scolairement et plus nombreux dans les écoles de quartiers populaires périphériques, ils constituent au contraire un assemblage hétéroclite. Les acteurs de terrains mus par des finalités divergentes peinent alors à les aider à lier ces contenus pour les rendre scolairement profitables, hypothéquant ainsi la réussite de cette nouvelle tentative de démocratisation scolaire et culturelle.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N°166 : Espaces scolaires et éducatifs


Imprimer