Imprimer

N°166 : Espaces scolaires et éducatifs



« Le collège c’est une prison, ici c’est le cachot ». Un apprentissage de la déviance scolaire sous surveillance

par Juliette Garnier

Face à une école qui peine à gérer l’hétérogénéité de son public, les réponses éducatives apportées aux élèves qui posent problème à l’institution sont individualisées, en fonction de besoins supposés spécifiques de certains élèves, et notamment de ceux vivant sur les territoires cibles des politiques d’éducation prioritaire. Les pouvoirs locaux, en multipliant les « dispositifs » tentant de répondre à chacune des difficultés rencontrées dans l’espace de l’école, se saisissent des questions de « déviances scolaires ». Cet article est issu d’une recherche de type ethnographique menée sur une structure associative prenant en charge, à l’intérieur d’un collège, les élèves exclus temporairement. Il revient sur les effets d’une ségrégation scolaire organisée en interne sur les comportements perturbateurs qu’elle est supposée enrayer.

Mots-clefs : , , , , ,

consulter l'article en ligne

N°166 : Espaces scolaires et éducatifs


Imprimer