Imprimer

N°162 : Espaces d'enfermement



Les centres éducatifs fermés : de la clôture institutionnelle à l’espace éducatif

par Catherine Lenzi et Philip Milburn

Les CEF accueillent des mineurs placés par la justice pour des motifs pénaux. Ils sont fondés sur une fermeture spatiale non carcérale et sur une série de contraintes. L’article interroge les effets de la clôture spatiale et mentale sur les mineurs et sur les personnels, en termes « d’institution totale » (Goffman). L’emprise exercée ici n’est pas absolue mais se module de différentes manières et des espaces intermédiaires accueillent des « adaptations secondaires » parfois transgressives qui constituent autant de leviers pour les personnels pour développer l’action éducative et scolaire en marge des cadres institutionnels. Les effets de ce paradoxe sur la socialisation restent de ce fait incertains.

Mots-clefs : , , , ,



N°162 : Espaces d'enfermement


Imprimer