Imprimer

N°162 : Espaces d'enfermement



La domestication de l’espace cellulaire en prison

par Lucie Bony

La prison est un espace qui, de par sa fonction sociale, sa forme architecturale et son organisation interne, impose une expérience résidentielle exceptionnelle aux personnes qui y sont détenues. On se focalise dans cet article sur l’espace cellulaire afin d’interroger les modalités de sa domestication par les détenus. On montre dans un premier temps que malgré les contraintes architecturales, règlementaires et la promiscuité, les détenus parviennent à s’approprier cet espace. Si un certain nombre d’aménagements et de pratiques s’observent dans la plupart des cellules, on constate que les modalités de cette appropriation varient selon les caractéristiques sociales et le passé résidentiel des personnes.

Mots-clefs : , , , ,



N°162 : Espaces d'enfermement


Imprimer