Imprimer

N° 160 – 161 (1-2/2015) : Les échelles de la gestion territoriale



L’inter-institutionnalité technique au cœur de la construction métropolitaine

par Nadia Arab, Joël Idt et Marie-Pierre Lefeuvre

Cet article part du constat selon lequel la gestion des territoires métropolitains est inter-organisationnelle. Dans la lignée de la sociologie de l’action organisée, il développe une approche systémique de l’action publique dans le cas d’un projet de réseau de transport métropolitain. Celui-ci implique une coopération entre le syndicat des transports, le conseil régional, plusieurs départements, une communauté urbaine et plusieurs communautés d’agglomération. En nous intéressant aux acteurs qui, concrètement, assurent le déploiement de ce projet, nous explorons les mécanismes qui rendent possible cette action collective entre des administrations autonomes liées par des interdépendances stratégiques fondées sur la distribution territoriale et sectorielle des compétences en matière de transport public et d’aménagement. Nous mettons ainsi en évidence l’inter-institutionnalité technique qui, à l’occasion d’actions opérationnelles, contribue à la construction métropolitaine.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 160 – 161 (1-2/2015) : Les échelles de la gestion territoriale


Imprimer