Imprimer

N° 160 – 161 (1-2/2015) : Les échelles de la gestion territoriale



Les enjeux de la planification spatiale en Angleterre et en France : regards croisés

par Christophe Demazière

Le développement durable est depuis vingt ans un référentiel prégnant dans l’action publique, en Angleterre et en France. Cet article compare les évolutions de la planification spatiale dans ces deux pays, qui se distinguent par leur degré de (dé)centralisation. Puis il analyse comment le « verdissement » de la planification est entravé par des systèmes institutionnels, qui évoluent lentement. Dans chaque pays, la planification a été étudiée dans quatre grands territoires agglomérés, au regard de la consommation foncière dédiée aux zones d’activités économiques. La décentralisation des décisions en matière de planification est forte en France et la recherche de cohérence et de durabilité est très variable selon les territoires. En Angleterre, les orientations nationales sont plus fidèlement retranscrites dans les plans locaux. L’hétéronomie des collectivités locales semble un élément important pour la déclinaison territoriale du développement durable.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 160 – 161 (1-2/2015) : Les échelles de la gestion territoriale


Imprimer