Imprimer

N° 156 - 157 (1-2/2014) : Où est passé le peuple ?



Propriété privée, propriété de soi et sens du collectif. La « coopérative d’habitat Le Grand portail » à Nanterre (France)

par Claire Carriou

En mai 2009, la municipalité de Nanterre et l’établissement public d’aménagement Seine Arche ont lancé un projet expérimental participatif d’accession sociale qualifié de « coopérative ». Cette opération complexe interroge : comment une opération d’accession à la propriété privée peut-elle susciter une dynamique collective ? Chercheurs et politiques craignent souvent que les opérations d’accession enferment leurs habitants dans un projet de vie individualiste. L’étude révèle l’émergence conjointe de deux dynamiques : la constitution d’un sentiment inédit d’appropriation de soi des habitants (Castel, 2001) et la construction progressive d’un collectif. La dynamique collective est le prolongement et la garantie du projet individuel d’accès à la propriété privée. Elle est corrélée au processus de concertation qui joue un rôle performatif dans la constitution d’une conscience de soi et du groupe.

Mots-clefs : , , , ,



N° 156 - 157 (1-2/2014) : Où est passé le peuple ?


Imprimer