Imprimer

N° 156 - 157 (1-2/2014) : Où est passé le peuple ?



Lieux de drague dans l’espace « naturel » : un patrimoine au-dessus de tout soupçon ?

par Laurent Gaissad et Christelle Audouit

Dans le cadre d’une enquête européenne sur les usages sociaux et les perceptions des espaces naturels sur la côté languedocienne (sud de la France), une diversité d’impacts sur l’environnement a été décrite, en vue de formuler à terme des recommandations pour les limiter. Les résultats font l’objet d’une comparaison non seule- ment des usages attendus de l’espace littoral (i.e. famille/loisirs) et de la drague sexuelle, mais des différentes catégories de dragueurs en présence sur le site (plage/dune) et dans la durée. La présence de réseaux contrastés d’hommes venus draguer au quotidien ou suivant les saisons conduit à interroger la corrélation entre les mesures de protection récentes et l’antériorité de ces formes notoires d’appropriation sexuelle de l’espace. L’article souligne aussi le rôle des acteurs publics, de leurs représentations et attitudes envers l’activité « indésirable » dans l’aménagement d’aires naturelles à protéger.

Mots-clefs : , , , ,



N° 156 - 157 (1-2/2014) : Où est passé le peuple ?


Imprimer