Imprimer

N° 156 - 157 (1-2/2014) : Où est passé le peuple ?



La route, facteur de développement socio-économique ? Une analyse des enjeux portés par les projets routiers en Guyane française

par Madeleine Boudoux d’Hautefeuille

L’article questionne les enjeux socio-économiques associés aux projets routiers portés en Guyane française, sept des chefs-lieux de communes sur les vingt-deux qu’elle compte n’étant aujourd’hui accessibles que par voie aérienne ou fluviale.

Il met en évidence deux enjeux principaux, sur la base de l’examen des documents encadrant l’aménagement du territoire en Guyane : celui de la continuité territoriale régionale et celui de la maîtrise du foncier. Dans un second temps, en s’appuyant sur des travaux de terrain, l’article aborde deux cas d’étude à l’est (RN2 de Régina à Saint- Georges) et à l’ouest (route Saint-Jean/Apatou) de la Guyane, afin d’évaluer les effets des projets concernés par rapport à leurs objectifs initiaux. L’écart mesuré alimente la déconstruction d’un lien de causalité « route = développement » semblant pourtant acquis en Guyane au regard des documents de politique.

Mots-clefs : , , , ,



N° 156 - 157 (1-2/2014) : Où est passé le peuple ?


Imprimer