Imprimer

N° 154 : Minorités, métropoles, mondialisations



Vers un ethnoburb à la française ? Ancrages et diffusions des étrangers acquéreurs de biens immobiliers en Île-de-France

par Didier Desponds et Pierre Bergel

Aborder les transformations de la société sous l’angle des nationalités suscite des inquiétudes en France. Ces réticences dépassées, la difficulté demeure de mobiliser les données permettant de discerner les dynamiques à l’œuvre. Cet article s’appuie sur la base bien de la Chambre des Notaires de Paris, pour appréhender les logiques de distribution spatiale des acquéreurs de biens immobiliers de nationalité étrangère au sein de trois départements de la région Île-de-France. Discerne-t-on des spécialisations, ou des formes d’association, selon la nationalité ? La méthode quantitative employée cerne, à différentes échelles, les transformations en cours dans les périphéries parisiennes. Ces mobilités résidentielles résultent des stratégies complexes des ménages acquéreurs, ce qui requiert une approche qualitative. Ces transformations interrogent la pertinence de l’adoption du concept d’ethnoburb de Li Wei dans le contexte francilien.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 154 : Minorités, métropoles, mondialisations


Imprimer