Imprimer

N° 154 : Minorités, métropoles, mondialisations



Les migrants à Hanoï : construction politique d’un groupe social dominé

par Gwenn Pulliat

Cet article analyse la façon dont la politique d’enregistrement résidentiel au Vietnam attribue l’étiquette de « migrants » à une « population flottante » aux pratiques migratoires variées, circulant entre Hanoï et son hinterland. Elle s’accompagne d’une différenciation des droits sociaux qui assigne ces « migrants » à un statut social infériorisé ; elle entérine les rapports sociaux de domination entre « résidents » et « migrants » et construit une minorité dominée.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 154 : Minorités, métropoles, mondialisations


Imprimer