Imprimer

N° 154 : Minorités, métropoles, mondialisations



Fonctionnaires internationaux à Genève : le poids du privilège

par Hossam Adly

À Genève, la perception des fonctionnaires internationaux est passée de l’enthousiasme qui a accompagné l’installation de la Société des Nations en 1920 à l’accusation récente de faire monter les prix du logement. Le développement urbain et économique de la ville est passé par un processus en trois étapes qui a mené à l’invention d’une minorité urbaine privilégiée : la « communauté internationale ». Comment cette population, hétérogène par la nationalité, le sexe, l’âge ou encore la fonction, a constitué une « communauté » ? En retour, comment et en quels termes, les fonctionnaires internationaux se reconnaissent-ils comme d’une communauté fondée sur leur « commune internationalité » et se démarquent-ils des « locaux » ? Cette enquête ethnographique, dans une agence de l’onu, contribue à une anthropologie urbaine d’une minorité cosmopolite.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 154 : Minorités, métropoles, mondialisations


Imprimer