Imprimer

N° 152 - 153 : Aléas de la patrimonialisation urbaine



La patrimonialisation du centre historique de Berlin, un oubli programmé ? Le réaménagement de la place du château

par Marie HOCQUET

Le réaménagement de la place du château à Berlin révèle la façon dont certains acteurs politiques et associatifs participent d’une « renationalisation » du discours sur les spécificités urbaines locales. La requalification de cet espace central a supposé l’éviction du palais de la République, édifice emblématique de Berlin-Est érigé en 1976 en lieu et place du château des Hohenzollern et qui fonctionna pendant près de 14 ans jusqu’à ce que les événements de 1989 remettent en question son existence. En 2002, le Bundestag vota sa destruction et la reconstruction de l’ancien château municipal. Nous verrons tout d’abord en quoi la création d’un objet patrimonial par voie de clonage architectural vise à combler l’espace urbain de fictions se rapportant aux identités locales. Nous montrerons ensuite comment certains acteurs contestèrent ces récits sur les identités urbaines. Il s’agira enfin d’explorer les effets exclusifs de la destruction du palais de la République.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 152 - 153 : Aléas de la patrimonialisation urbaine


Imprimer