Imprimer

N° 103 : Paul-Henry Chombart de Lauwe et l'histoire des études urbaines en France



Paul-Henry Chombart de Lauwe : la sociologie urbaine française entre morphologies et structures.

par Jean-Pierre FREY

Alors que, dans la sociologie urbaine française naissante, Henri Lefebvre penchait nettement pour une approche holiste de l’espace urbain comme terrain privilégié de la lutte des classes, Paul-Henry Chombart de Lauwe, en s’attachant lui aussi à analyser des processus ancrés dans la vie quotidienne des habitants, devait mettre l’accent sur le cadre architectural et urbanistique de la vie des familles ouvrières. Son souci de rendre compte des besoins et aspirations des populations auprès des autorités et techniciens l’amenèrent au plus près des réalités de terrain, de la demande spécifiée des groupes sociaux et des configurations matérielles de l’espace.
En prenant les concepts de morphologie sociale et de morphologie urbaine comme fil conducteur de la relecture des œuvres de Chombart et de son équipe, Jean-Pierre Frey relève la pertinence et les audaces, mais aussi toute l’ambiguïté et les prudences d’une démarche de recherche prioritairement adressée aux décideurs de l’aménagement. Il souligne en particulier les concessions faites à une idéologie technocratique qui a pesé sur la construction des objets de la sociologie urbaine à propos de questions toujours d’actualité comme la ségrégation ou la spécification des groupes sociaux dans et par l’espace.

consulter l'article en ligne

N° 103 : Paul-Henry Chombart de Lauwe et l'histoire des études urbaines en France


Imprimer