Imprimer

I – 30 ANS: ANCIENS DEBATS, NOUVELLES QUESTIONS



La recherche et l’action : un couple heureux ?

par Maurice BLANC

A la naissance d’Espaces et Sociétés en 1970, le paradigme largement dominant était celui de la coupure radicale entre l’idéologie et la science, entre les praticiens et les chercheurs. La démarche véritablement scientifique conduisait nécessairement à une critique frontale des fondements cachés de l’organisation sociale, essentiellement autour du paradigme de la reproduction, dont le début de l’article analyse l’intérêt et les limites. Cette posture ne favorisait évidemment pas le dialogue entre chercheurs et acteurs en quête de solutions.

Une autre tradition critique déjà ancienne considère que, pour qu’un débat puisse s’instaurer entre les chercheurs (considérés comme n’étant pas les seuls dépositaires de la science) et l’ensemble des acteurs de la ville, il faut déboucher sur une coopération conflictuelle. Celle-ci se décline selon quatre couples qui s’entrecroisent : la transparence et le secret, l’urgence et le long terme, la proximité et la distance, enfin l’autonomie et l’interdépendance. Mais cette pratique de recherche a une faible légitimité scientifique. L’article cherche à lui donner une assise théorique plus solide en recourant au concept de transaction sociale.

consulter l'article en ligne

I – 30 ANS: ANCIENS DEBATS, NOUVELLES QUESTIONS


Imprimer