Imprimer

I – La place de l'animal



Les conceptions de la juste place des animaux dans les Alpes.

par Isabelle MAUZ

Dans les entretiens que nous avons réalisés, principalement en Vanoise, auprès de chasseurs, d’éleveurs, d’agents de parcs nationaux, de naturalistes et de protecteurs de la nature, l’idée que les animaux ont une juste place est récurrente. Nous identifions les critères qui permettent aux uns et aux autres de décider si un animal est ou non à sa place, et confirmons leur variabilité. Mais nous montrons aussi que les conceptions vernaculaires et savantes de la juste place obéissent à des principes communs. Ainsi, pour tous, la juste place s’étend au comportement de l’animal ; la place des animaux et la conduite des hommes sont indissolublement liées ; les attributs des animaux se transmettent aux lieux qu’ils occupent. Enfin, nous rappelons que les animaux, quand ils le peuvent, choisissent eux-mêmes leur place, s’écartant souvent tant de la conception vernaculaire que de la conception savante.

consulter l'article en ligne

I – La place de l'animal


Imprimer