Imprimer

N° 108-109 : Espaces modes d'emploi



La Madâfa de Bâb al-Nayrab, un repaire dans la ville, un relais dans l’espace.

par Jacques HIVERNEL

Les madâfa, “salles” ou “maisons d’hôte”, qui se sont maintenues dans le quartier d’Alep de Bâb al-Nayrab, ne répondent plus réellement aux fonctions traditionnelles d’accueil et d’hospitalité. Elles continuent de gérer et de structurer l’espace après les destructions des principaux pôles d’activité socio-économiques dont le quartier a fait l’objet en 1982. Anciens sièges de représentation des grandes familles, elles sont devenues des espaces privés, réservés à des groupes plus informels. Ce sont des lieux où se forment et se recomposent des coalitions temporaires. Les madâfa servent de bourses aux informations, de relais et de points d’articulation aux réseaux qui traversent la cité et à ceux qui à travers l’espace régional et international drainent les activités du grand commerce. Elles jouent un rôle important, de régulation, de médiation et de garant dans la nouvelle économie informelle qui s’est développée dans le quartier.



N° 108-109 : Espaces modes d'emploi


Imprimer