Imprimer

N° 107 : Les États-Unis : un modèle urbain ?



Flexibilité territoriale et concurrence mondiale : mégalopoles, métropoles et “agrégats urbains moyens”.

par Michel de BERNARDY

La ville mondiale est une structure complexe et omnipotente qui s’appuie sur les seuils critiques de compétences et de moyens pour imposer sa pertinence dans une logique de concentration exacerbée. Du même coup, apparaissent des facteurs contre-productifs qui deviennent des handicaps parfois rédhibitoires. Tout comme la croissance des petites entreprises innovantes, travaillant avec plus d’envergure coopérative que de hauteur hiérarchique, oblige les multinationales à réviser leur mode d’organisation et leur éthique, les “agrégats urbains moyens” peuvent, à certaines conditions, devenir performants grâce à la force de leur faiblesse, la flexibilité. Leur agrégation et leur mode de concertation échappent à la traditionnelle hiérarchie entre centre et périphérie dont se nourrissent en général les métropoles. L’article explore cette notion “d’agrégat urbain moyen” en discutant les domaines d’activités où elle pourrait trouver une place pertinente.

consulter l'article en ligne

N° 107 : Les États-Unis : un modèle urbain ?


Imprimer