Imprimer

N° 104 De la ségrégation à la dispersion Le territoire comme mode d'expression identitaire



Entre quartiers et nations : quelle intégration des politiques territoriales de lutte contre les ségrégations socio-spatiales en Europe ?

par Jean-Jacques HELLUIN

Les politiques dites de cohésion socio-spatiale se territorialisent et se déclinent de plus en plus sur toute une hiérarchie de niveaux d’intervention, du local à L’Europe. En partant de la critique de la notion de ségrégation, on propose ici un examen des principes de ces politiques. Une caractéristique majeure émerge : l’absence de mise en cohérence des différents niveaux et principes d’intervention dont on présentera certaines conséquences méconnues et largement incontrôlées. Ce type de mobilisation du territoire par les pouvoirs publics apparaît dès lors comme consistant souvent à tenter de faire passer de l’ordre (dans le sens d’une régulation sociale par l’aménagement spatial), d’un niveau à un autre, que ce soit pour dissoudre ce qui est en dehors de la norme (sens de la dispersion : diminution de l’ordre), ou au contraire pour le matérialiser en lui donnant une assise spatiale (sens de la concentration : augmentation de l’ordre).

consulter l'article en ligne

N° 104 De la ségrégation à la dispersion Le territoire comme mode d'expression identitaire


Imprimer