Imprimer

N° 104 De la ségrégation à la dispersion Le territoire comme mode d'expression identitaire



Constructions identitaires, mode de développement et territoire en Côte d’Ivoire.

par Alain BONNASSIEUX

Des affrontements communautaires très graves se sont produits récemment en Côte d’Ivoire entre Ivoiriens du nord et du sud, musulmans et chrétiens, autochtones et étrangers. La baisse des revenus des ruraux et des citadins, la raréfaction des ressources foncières, la réduction des moyens de l’Etat et la globalisation expliquent en grande partie le développement des questions identitaires. Les forces politiques, en faisant référence à ces problèmes dans une perspective de conquête du pouvoir, ont aggravé des tensions qui existaient de façon latente depuis longtemps. En effet, elles ont leur origine dans les conditions de formation du territoire à l’époque coloniale, le mode de régulation politique caractérisé par la prééminence du chef de l’Etat et du parti unique sur le pays jusqu’en 1990 et la répartition clientéliste et inégale des revenus de la croissance économique. Le recours massif à une population immigrée pour la mise en valeur des potentialités du pays a renforcé leur émergence.

consulter l'article en ligne

N° 104 De la ségrégation à la dispersion Le territoire comme mode d'expression identitaire


Imprimer