Imprimer

N° 112 : Ville et Démocratie



De l’usage à l’usure. Conflits et construction d’accord entre un organisme HLM et ses locataires.

par Brigitte GUIGOU

Cet article s’appuie sur l’observation et l’analyse de situations d’interactions entre des techniciens d’un organisme HLM et des locataires sortant lors de visites de pré-état des lieux. La visite conseil permet d’explorer la façon dont agents et locataires engagent des processus de négociation et de régulation en vue d’une remise en état du logement. Plusieurs moyens permettent d’obtenir la participation du locataire. Dans un des cas, le technicien utilise différents registres de légitimité avant de basculer dans un arrangement particulier. Dans l’autre cas, il met en place un processus d’intéressement et d’enrôlement. L’analyse conduit à s’interroger sur les frontières entre privé et public et à interpréter cette procédure, en raison du lieu dans lequel elle se déroule, comme un rituel de réaffirmation des droits collectifs dans un espace privatif. Elle dévoile des contradictions et des paradoxes présents au sein de l’organisme HLM : ce dernier y réaffirme un idéal d’uniformité et la pérennité des droits du propriétaire.

consulter l'article en ligne

N° 112 : Ville et Démocratie


Imprimer