Imprimer

N° 119 : Les villes nouvelles, 30 ans après



Villes nouvelles et démocratie ou « le rendez-vous manqué »

par Michel MOTTEZ

En replaçant les villes nouvelles dans le droit commun, l’État s’est-il suffisamment assuré de leur capacité à s’autogérer ? L’auteur retrouve dans le Schéma directeur régional de 1965 ce qu’il considère comme les trois piliers sur lesquels les villes nouvelles se sont construites : les piliers économique, culturel et démocratique. Focalisant son analyse sur la ville nouvelle d’Évry, il constate que la construction économique, bien que fragile, a été correctement assurée, alors que la construction culturelle, malgré les nombreux matériaux rassemblés, n’est pas une réalité tangible aujourd’hui. Il explique l’absence de cette perception par la faiblesse d’une construction démocratique prisonnière d’institutions communales figées. Montrant les liens qui unissent démocratie et identité culturelle, il interroge sur ce qui peut être fait pour que ce « rendez-vous manqué » demeure possible. Pour lui, cela concerne la santé de la démocratie.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 119 : Les villes nouvelles, 30 ans après


Imprimer