Imprimer

N° 120-121 : La famille dans tous ses espaces



Une lecture des espaces pour lire les liens fraternels

par Aude POITTEVIN

La spécificité des fratries recomposées permet d’appréhender le fraternel en pensant les relations fraternelles au-delà de la germanité. La particularité de la fratrie recomposée, coprésence de germains et/ou de demis et/ou de quasis, se trouve dans l’affaiblissement du degré de consanguinité et dans le renforcement de la dimension de corésidence. Dans ce type d’ensemble fraternel, la corésidence est centrale car elle devient l’élément commun à tous les enfants.
Des espaces de l’enfant proprement dit aux espaces de la famille dans son ensemble, la fratrie recomposée se décline en plusieurs lieux dont elle modifie l’organisation et l’appréhension en fonction de ses variations. Au sein des interactions, de ce qui fait être frère et soeur, se construisent, se confortent, et se reconfigurent des manières d’être ensemble et des modes de co-existence.

Mots-clefs : , , ,

consulter l'article en ligne

N° 120-121 : La famille dans tous ses espaces


Imprimer