Imprimer

N° 116-117 : Habiter sans logis



Sans-abrisme et urgence sociale à Bruxelles : l’échec d’une expérience

par Bernard FRANCQ

La création d’un SAMU social à Bruxelles a cherché à développer une politique d’urgence sociale et urbaine. Son échec est révélateur des limites inhérentes à cette politique. C’est ce que l’article montre en analysant la création d’un outil « performant » visant à rencontrer les personnes « en détresse ». À travers son histoire, les registres d’action développés comme les tensions rencontrées indiquent un échec quant à la mise en réseau des associations existantes par rapport aux personnes sans abri et aux modes d’intervention pratiqués le jour et la nuit dans une grande ville marquée par son caractère de mosaïque sociale et de labyrinthe institutionnel.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 116-117 : Habiter sans logis


Imprimer