Imprimer

N° 123 : Ville action « citoyenne » et débat public



Minorités et espace public dans la ville. Le « Chicano Park » à San Diego (Californie)

par Emmanuelle LE TEXIER

La privatisation de l’espace public dans les métropoles américaines rend plus difficile l’expression de revendications politiques par des populations exclues. La disparition de l’espace public touche particulièrement les centres urbains marginalisés qui abritent minorités ethniques ou raciales et des sans-papiers. Les débats sur les transformations urbaines du barrio (quartier) mexicain de San Diego (Californie) illustrent ces processus. La mise en place d’audiences publiques entre habitants, représentants de l’agence de redéveloppement de la ville et promoteurs immobiliers, ainsi que la création d’un comité de quartier pour débattre de la revitalisation de l’ensemble du quartier, ont institutionnalisé les discussions. Ces pratiques visent moins à coopter les leaders ou à se réapproprier les discours participatifs qu’à restreindre les définitions de l’espace public et de ceux qui forment le public.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 123 : Ville action « citoyenne » et débat public


Imprimer