Imprimer

N° 118 : Sécurité routière : les savoirs et l'action



L’autoroute intelligente au service de la sécurité routière : l’exemple de l’autoroute de contournement à Genève

par Valérie NOVEMBER

Cet article se concentre sur les dispositifs de surveillance à distance mis en place pour minimiser les risques routiers sur un tronçon autoroutier urbain. Ces dispositifs, qu’on peut appeler sociotechniques, tentent d’apporter des réponses dans l’ajustement des différents risques qui émergent avec les caractéristiques des espaces concernés. Un des enjeux est notamment de concilier la mobilité des usagers de la route avec une surveillance la moins statique possible, capable d’assurer un certain suivi dans le temps et dans l’espace. Cet article pointe ces difficultés en les illustrant par l’exemple de l’autoroute de contournement de Genève (Suisse). L’analyse montre que l’autoroute intelligence lance des défis tant aux sciences sociales qui étudient les risques qu’aux acteurs de la sécurité : d’un côté, la télésurveillance redistribue les rôles des acteurs face aux risques, en les multipliant ; de l’autre, la télésurveillance reconfigure le risque en créant de nouveaux liens ou attachements entre le dispositif, les lieux concernés et les divers acteurs.

Mots-clefs : , , ,

consulter l'article en ligne

N° 118 : Sécurité routière : les savoirs et l'action


Imprimer