Imprimer

N° 120-121 : La famille dans tous ses espaces



La famille et l’architecte : les coups de dés des concepteurs

par Jean-Michel LÉGER et Benoîte DECUP-PANNIER

Comment les architectes se représentent-ils les manières d’habiter des familles ? Et comment les familles reçoivent-elles, utilisent-elles, détournent-elles les dispositifs mis en espace par les architectes ? Les intentions des architectes sont autant mues par une créativité hasardeuse que par les savoirs sur les usages. Les origines utopistes, révolutionnaires ou réformistes de la mission « civilisatrice » de l’habitation ont été de fortes références jusqu’à ce que l’évolution de la morphologie familiale motive l’aménagement de la polyvalence des espaces, de l’autonomie des enfants ou de l’égalité homme/femme. Seule l’évaluation de cette offre architecturale permet de valider ou de condamner des dispositifs qui n’ont de sens que les uns en relation avec les autres et dans la situation singulière de chaque immeuble, ce qui redéfinit chaque fois la frontière entre le beau et l’utile.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 120-121 : La famille dans tous ses espaces


Imprimer