Imprimer

N° 122 : Le sens des formes urbaines



Formes urbaines, sens et représentations : l’interférence des modèles

par Nassima DRIS

Les formes urbaines traduisent des représentations contrastées, marquées par l’interférence des modèles sociaux et architecturaux. La ville, en tant que forme spatiale où se rencontrent et s’entremêlent différentes stratégies du social, nécessite une réflexion ancrée dans la pluralité du vécu quotidien. À Alger, les représentations multiples concernent aussi bien l’héritage colonial, la production étatique (monument, places publiques, espaces de promenade, galeries marchandes, etc.) que la production privée des formes spatiales (mosquées, maisons individuelles, complexes touristiques, etc.). Les présupposés idéologiques des réalisations architecturales façonnent concrètement l’image urbaine et participent à l’émergence d’un débat sur la ville marqué par les luttes de pouvoir pour le contrôle de l’espace. Le rejet de certaines formes urbaines, le monument par exemple, témoigne d’un impact sociopolitique et d’une force symbolique indéniable.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 122 : Le sens des formes urbaines


Imprimer