Imprimer

N° 126 : Les lieux des liens sociaux



Des portes de Sanaa (Yémen) aux nouvelles entrées de la ville. Re-formation d’espaces de sociabilités

par Roman STADNICKIi

En captant des usages multiples, les portes de la ville de Sanaa deviennent des espaces supports à la formation de sociabilités diversifiées. Celles-ci se déploient grâce à une structuration spatiale singulière, renforçant les échanges de tous types. Ces sociabilités dépendent par ailleurs étroitement de l’amplification de phénomènes socio-spatiaux, comme la « soukalisation » et l’interpénétration de l’intra et de l’extra-muros. Mais l’étalement urbain ayant entraîné le recul des limites de la ville, de nouveaux quartiers s’affirment par leur capacité à recréer des espaces-temps de sociabilités hors d’un contexte urbain traditionnel. Espaces d’une pratique sociale interactive tantôt reproduite, tantôt renouvelée, les nouvelles entrées de Sanaa démontrent que la formation d’espaces de sociabilités aux marges de la ville s’explique par la reconstitution d’un certain « effet porte » en périphérie.

Mots-clefs : , , ,

consulter l'article en ligne

N° 126 : Les lieux des liens sociaux


Imprimer