Imprimer

N° 123 : Ville action « citoyenne » et débat public



De petits lieux du politique : individus et collectifs dans des instances de « débat public » à Tours

par Hélène BERTHELEU et Catherine NEVEU

À Tours, ville largement dénuée de mouvement social, quelles conceptions « ordinaires » de la politique peut-on repérer dans des instances dites « de démocratie participative ? » Comment sont-elles, ou non, transformées à l’épreuve d’une pratique totalement institutionnalisée du débat public ? Cet article a pour fil conducteur la construction et l’usage de l’articulation entre individu(s) et collectif(s), parmi les habitants et les élus membres des Conseils de la vie locale. Si la légitimité de l’élu passe par la réduction des individus à une position d’habitants simplement présents, les citoyens-habitants semblent trouver dans un « collectif » pluriel et non univoque, progressivement constitué, davantage de légitimité à prendre la parole, s’exprimant soit au nom du collectif, soit en leur propre nom, mais comme des citoyens manifestement engagés dans l’espace public.

Mots-clefs : , , , ,



N° 123 : Ville action « citoyenne » et débat public


Imprimer