Imprimer

N° 135 : Le consommateur ambulant



Visites guidées et marketing de la différence à Cartagena de Indias (Colombie)

par Élisabeth CUNIN et Christian RINAUDO

La mise en scène de la différence dans la présentation touristique de Cartagena de Indias, sur la côte Caraïbe colombienne, est étudiée en se centrant sur la pratique du paseo en chiva, visite guidée entre lieux touristiques dans un bus folklorique. Il s’agit de montrer comment la ville se transforme en objet de consommation, à travers lequel l’histoire et la culture locales deviennent des produits et des signes aisément appropriables globalement. Ancien port d’entrée des esclaves et incarnation d’un passé colonial espagnol, Cartagena se prête particulièrement à une réflexion sur les identités de et dans la ville, qui se réfère à la commercialisation de la culture et du corps noirs comme à l’évocation d’un métissage associé à l’Amérique latine. Au croisement entre études sur la ville et sur l’ethnicité, nous proposons une analyse de la production d’un lieu dans lequel les différences sont autant de ressources touristiques, pouvant être consommées tout en déambulant, produisant ainsi une histoire et des identités standardisées et stéréotypées qui agissent en retour sur le rapport des habitants à leur ville.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 135 : Le consommateur ambulant


Imprimer