Imprimer

N° 132-133 : La gentrification urbaine



Une gentrification émergente et diversifiée : le cas des villes suisses

par Patrick RÉRAT, Ola SÖDERSTRÖM, Roger BESSON, Étienne PIGUET

Apparu dans les années 1960, le terme de gentrification désigne au sens strict la réhabilitation physique de certains quartiers urbains et le remplacement de leur population par des catégories plus aisées. Ces dernières années, cette définition a été élargie à d’autres processus d’élitisation et intègre désormais une pluralité de formes, d’acteurs et d’espaces. Cette extension est discutée sur la base des spécificités de l’urbanisation en Suisse, des différents acteurs impliqués et de l’émergence de nouveaux quartiers. Du point de vue résidentiel, les catégories moyennes supérieures quittent de moins en moins les villes helvétiques. Cette amorce de gentrification pourrait se renforcer sous l’effet de facteurs tels que la politique fédérale revalorisant le rôle des villes-centres, les stratégies de ces dernières visant à attirer des contribuables aisés, le regain d’activité du marché immobilier et l’existence d’une demande latente pour une localisation résidentielle en zone centrale.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 132-133 : La gentrification urbaine


Imprimer