Imprimer

N° 131 : Villes et « best practices »



Restructurer l’habitat précaire. Récit de ” meilleures pratiques ”

par Agnès DEBOULET

En matière d’intervention sur les quartiers précaires, les « best practices » sont décrits comme des projets combinant innovation sociale et gestionnaire. Après avoir décrit les partenariats relatifs au slum redevelopement à Mumbaï (Inde), qui associent organisations communautaires, habitants et promoteurs pour offrir des logements en dur aux habitants des bidonvilles, l’évaluation porte sur les modalités et les qualités du relogement perçues par les ménages et sur la place des habitants dans la prise de décision. On s’attache ensuite à confronter les intentions et les justifications de projets de réhabilitation de quartiers précaires squattés à Ismailiya (Égypte) et à leurs effets sociaux. Les critères de sélection des habitants impliqués dans la participation font l’objet d’une évaluation critique. De même, cet article explore la relation entre régularisation et réhabilitation, en montrant que l’empilement de systèmes normatifs a des conséquences inattendues chez les bénéficiaires supposés.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 131 : Villes et « best practices »


Imprimer