Imprimer

N° 127 : Pratiques solidaires en ville



Prendre soin des personnes âgées : le lieu, ferment de cohésion des opérateurs et de solidarités ?

par Alice ROUYER

L’enjeu actuel des politiques de la vieillesse est de parvenir à mobiliser et mettre en cohérence différents registres de l’aide à la personne : des proches, des bénévoles, de la protection sociale, ainsi que les prestations commerciales payées par l’usager. La territorialisation de la prise en charge est en principe un vecteur de mise en relation des opérateurs qui est ciblé par l’action publique, en France comme en Allemagne, afin d’encourager le partenariat. Il semble en outre que la référence au lieu (commun) comme espace de la coexistence et de la cohésion sociale puisse favoriser la mobilisation bénévole. Nous souhaitons ici nous interroger sur les limites de son efficience, à partir des cas de Toulouse et de Friedrichshain-Kreuzberg à Berlin.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 127 : Pratiques solidaires en ville


Imprimer