Imprimer

N° 136-137 : Formation, emploi, territoires



L’innovation dans les sports de nature : l’irruption de nouvelles activités dans unestation de sports d’hiver

par Yohann RECH, Jean-Pierre MOUNET et Marika BRIOT

Les stations de moyenne montagne doivent faire face à des changements climatiques, à l’évolution des goûts de la clientèle et à l’irruption d’activités sportives nouvelles sur leur site. Le présent article interroge la manière dont une petite station de sports d’hiver du Vercors (France), Font d’Urle, s’adapte à cette nouvelle donne. Les sports émergents ont été considérés comme des innovations et leurs acteurs doivent coexister socialement et spatialement avec les acteurs du ski. L’enquête révèle une double situation. D’une part, un nouvel espace de pratique éloigné des remontées mécaniques fait converger humains et non-humains par la constitution d’un collectif. D’autre part, les pratiques sportives itinérantes cherchant à traverser la station sont quant à elles controversées. L’état d’avancement des collectifs s’explique par l’imbrication des espaces de pratique, par leur continuité ou leur discontinuité et par la perturbation des acteurs et de l’espace de l’activité dominante : le ski.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 136-137 : Formation, emploi, territoires


Imprimer