Imprimer

N° 139 : Usages et régulation des eaux urbaines



Les déplacés du cyclone Katrina : de l’exode à la migration

par François MANCEBO

Depuis près d’une vingtaine d’années, les catastrophes – lentes ou soudaines – dues à des causes environnementales sont de plus en plus nombreuses dans le monde. Elles sont cause de vastes mouvements de populations. Mais une catastrophe « environnementale » est, fondamentalement, une catastrophe « humaine » en ce qu’elle résulte de choix d’exposition – ou non – à l’aléa, comme le montre le cas du cyclone Katrina à l’origine du départ de plusieurs centaines de milliers d’habitants de La Nouvelle Orléans dont la plupart ne sont jamais revenus. Cet événement a mis en évidence quatre questions auxquelles cet article tente de répondre. Quels types de tensions entre populations déplacées et résidents des espaces d’accueil ? Quelles en sont les causes ? Les déplacés sont-ils assimilés à terme par les populations d’accueil ou non ? Dans ce dernier cas, finissent-ils par revenir sur les lieux de leur vie préalable à la catastrophe ou non ?

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 139 : Usages et régulation des eaux urbaines


Imprimer