Imprimer

N° 138 : Ouvertures sur les frontières



La frontière, un outil de projection au monde. Les mutations de Tanger (Maroc)

par Jean-Luc PIERMAY

L’article explore le rôle de la frontière comme pont, permettant de se brancher sur les opportunités résultant du fonctionnement du système-monde. Il montre que le projet est un lieu d’articulation entre la frontière, les réseaux (techniques et sociaux) et la ville, concepts dont la parenté a déjà été soulignée. L’exemple pris est celui des mutations actuelles de Tanger, à l’initiative du gouvernement marocain. L’accent est mis sur la charge symbolique très forte du lieu comme facteur de réussite du projet, et sur la mutation progressive de celui-ci qui, d’étatique et de frontalier, devient peu à peu métropolitain. C’est dans l’interaction souvent paradoxale avec d’autres figures spatiales que la frontière devient tremplin et démultiplicateur de projet.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 138 : Ouvertures sur les frontières


Imprimer