Imprimer

N° 134 : Repenser l'espace et le politique



Friches en ville : du temps de veille aux politiques de l’espace

par Charles AMBROSINO et Lauren ANDRES

La réappropriation des friches urbaines, durant leur temps de veille, par des acteurs informels, constitue un paradoxe prégnant pour les institutions en charge de la planification et des politiques urbaines. D’un côté, ce réinvestissement contribue à reterritorialiser et à revaloriser ces espaces délaissés. De l’autre, la superposition progressive des différentes stratégies de reconversion bouscule l’agenda de la planification. L’analyse des friches urbaines nous permet de mieux appréhender les processus de mutabilité de la ville contemporaine et d’analyser les coalitions d’acteurs qui en résultent. C’est en retraçant l’histoire récente de l’ancien faubourg ouvrier grenoblois, Berriat, que nous illustrerons notre propos.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 134 : Repenser l'espace et le politique


Imprimer