Imprimer

N° 130 : L'hisoire dans la recherche urbaine



Espaces aquatiques urbains et mises en jeu corporelles, quelles affinités ?

par Mary SCHIRRER

Les pratiques sportives sont de plus en plus individuelles et aléatoires, investissant des lieux publics, voire de grandes étendues « sauvages ». Les piscines sont des espaces aux contraintes matérielles fortes et peu adaptées à ces tendances. Deux piscines strasbourgeoises ont une « identité » singulière : l’une, construite sous l’occupation allemande, était un « temple de l’hygiène » ; l’autre, construite dans les années 1960, témoigne du modèle sportif de l’époque. Entre contrainte spatiale et marge de liberté, l’article explore les déterminants des mises en jeu corporelles ; il envisage les pratiques comme le produit d’une double intervention des structures sociales, dans les espaces et dans les corps.

Mots-clefs : , , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 130 : L'hisoire dans la recherche urbaine


Imprimer