Imprimer

N° 138 : Ouvertures sur les frontières



De la permanence du concept de frontière. Les liens entre travail et vie privée à La Défense

par Leslie BELTON

La notion de frontière connaît un bouleversement important : l’avènement d’une nouvelle modernité la rend de plus en plus transparente et donc inopérante. La frontière entre travail et vie privée semble plus particulièrement touchée par les évolutions récentes. En effet, lieux et temps de l’une ou l’autre de ces sphères s’avèrent de plus en plus diffus. Pourtant ces constats méritent d’être relativisés, comme le montre l’exemple empirique d’un quartier d’affaires, La Défense en région parisienne. Ce quartier n’a pas été conçu comme un lieu exclusivement dédié au travail. Il devrait donc être symptomatique du mélange permanent des sphères aujourd’hui à l’oeuvre. Pourtant, à travers des forces d’attraction et de répulsion, le travail conserve une emprise sur les lieux. Ce faisant, la frontière garde au moins en partie sa rigidité, contrairement à ce que le laissent supposer en filigrane les théories de la nouvelle modernité.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 138 : Ouvertures sur les frontières


Imprimer