Imprimer

N° 143 : Les territoires de l’informel



Migrations urbaines en milieu rural : diversification sociale et recomposition du politique

par Yves GILBERT

Les migrations d’urbains vers le milieu rural connaissent une augmentation croissante depuis plusieurs décennies en France. Elles traduisent de profondes transformations des rapports aux territoires dans les sociétés postindustrielles. Au plan local, elles induisent un processus de recomplexification que l’on déclinera dans trois directions complémentaires : l’identification du processus en lui-même, l’analyse de la place qu’y occupent des systèmes de représentations, l’analyse de son impact sur la gestion de l’espace commun et de la chose publique. L’analyse d’un conflit entre différentes fractions de la population d’un village des Pyrénées-Orientales servira à la fois d’illustration de l’une des facettes de cette recomplexification et de support à une réflexion sur les voies de la reconstruction du politique dans ces espaces sociaux ni vraiment urbains, ni vraiment ruraux, qui expriment sans doute des transformations durables de nos rapports aux territoires.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 143 : Les territoires de l’informel


Imprimer